Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT GROUPE RANDSTAD

NAO 2018

25 Janvier 2018 , Rédigé par cfdt-randstad Publié dans #NAO

NAO 2018

RANDSTAD / RIS, SELECT TT 

Inutile de chercher les différences parmi les filiales les propositions de la Direction sont identiques :

1ère réunion : Augmentation individuelle (au mérite!) 1,2% de la masse salariale

2ème réunion : Augmentation individuelle (au mérite!) 1,4% de la masse salariale.

3ème réunion : début février 

Vous n'avez pas été augmenté en 2017? C'est peut-être pour cette année, mais pas certain......

Car avec ces enveloppes ridiculement basses, la Direction ponctionne en premier pour : 

- réaliser le rattrapage du minimum conventionnel (accord NAO de la branche)

- réaliser le rattrapage égalité F/H 

- éviter de creuser les écarts dans une même qualification

- financer les CESU  

- et toutes les autres petits avantages ( TR, ou autres) 

Et s'il reste quelque chose ......... pour votre "mérite"

Alors, vous y croyez? 

Pour les sections CFDT, c'est inacceptable!

La Cfdt réclame à la direction des Négociations Annuelles Obligatoires loyales qui soient à la hauteur de l’investissement des salariés qui ont permis au groupe Randstad France d’obtenir des résultats exceptionnels en 2017.

 

 

La CFDT demande avec force à la direction qu’elle réalise rapidement un vrai travail sur la question de la redistribution EQUITABLE des richesses produites par les salariés dans l’entreprise.

La CFDT propose à la 2ème réunion : 

• Une augmentation générale des salaires de 2% (18 mois d’ancienneté)
• Une enveloppe au individuelle (18 mois d’ancienneté)
• Une prime générale de 3000 € brut par salarié (sans condition d’ancienneté)
• Une augmentation significative des IK
En effet, l’augmentation de la fiscalité sur les hydrocarbures impacte directement les salariés qui sont dans l’obligation d’utiliser leur véhicule personnel dans l’exercice de leur fonction.

La suite début février.....

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article